Comment préparer un bon thé glacé ?



En balade, au bureau, à la plage, rien de tel qu'un bon thé glacé pour se rafraîchir tout au long de l'été ! Facile à emporter pour toutes les  activités, les thés glacés accompagnent parfaitement aussi les repas, et pourraient bien surprendre vos invités. Quelques conseils pour bien les préparer.

Le matériel : Tout est bon ! Une carafe, une bouteille ou même votre théière. L'infusion peut se faire à température ambiante comme au réfrigérateur. C'est en fonction de vos préférences.. Et de votre niveau de patience ! Les feuilles infusent très bien au frigo, il leur faut juste un peu plus de temps.

Le dosage : On parle souvent de 10gr par litre, j'aurais plutôt tendance à mettre 10g pour une bouteille d'un litre et demi (soit 7gr par litre). Il suffit d'infuser plus longtemps si c'est trop léger.   Privilégiez une eau de source, ou au moins filtrée. Les thés glacés brillent par leur raffinement et la délicatesse de leur arômes. L'eau du robinet, c'est péché.

Le temps d'infusion :

À température ambiante, environ une heure pour un résultat généreux. L’infusion au réfrigérateur demandera quelques heures de plus, récompensées par un supplément d'élégance. Filtrez le thé quand il est à votre goût, et vous voilà avec un bon rafraîchissement qui se gardera deux trois jours sans problème (ça devrait descendre plus vite que cela). Remplissez à nouveau d’eau claire et vous pourrez profiter de plusieurs infusions supplémentaires.



Pratique : lancez votre thé le soir et laissez au frigo pour la nuit. L'infusion est beaucoup plus lente, vous n'êtes pas à quelques heures prêt. En fonction du timing souhaité, il suffira de moduler la quantité de feuilles pour avoir un thé parfait au matin.

Cerise sur le gâteau : le thé glacé est très facile à ajuster ! Rallongez-le avec de l’eau fraîche s’il  a un peu trop attendu ou rajoutez quelques feuilles pour plus de force.

Le coin des questions que tout le monde se pose (sisi) : par convention nous parlons de thé glacé, je préfère le terme d'infusion à froid. Si j'ai une petite préférence pour la méthode au frigo, notre doux breuvage révèle tous ses parfums légèrement frais ou à température ambiante.

Du point de vue strictement physiologique il n'est d'ailleurs pas recommandé de boire glacé par de fortes chaleurs. La température idéale pour se rafraîchir tout en ménageant l'organisme se situerait aux alentours de 10/14°, en somme frais, mais surtout pas glacé. Plaisir gustatif et santé encore une fois liés.. La nature est vraiment bien faite.





Quels thés choisir pour les infusions à froid?


Rafraîchissants et désaltérants, les thés verts et blancs restent les plus plébiscités. Les oolong donnent aussi de très bons résultats grâce à leur palette aromatique infinie. On pense moins naturellement aux thés noirs lorsqu'il s'agit d'infusions à froid. Et pourtant..

Quelques suggestions :

Pour les thés blancs, on pense évidemment aux Bourgeons Sauvages : souples, désaltérants, très parfumés, les Phénix des hôtes de ces frigos. Peut -être moins facile à manier mais avec un très gros potentiel, le Lao Shu Bai Cha est un petit bonheur, tout en subtilité et en fraîcheur.

Du Tie Guan Yin, rond et opulent, à la puissance des Dan Cong (parfaits pour l'apéro !) en passant par la richesse aromatique du Baozhong, il y a vraiment de quoi se faire plaisir avec les oolong.

Du côté des noirs, le Uji Black, limpide, frais et fruité, et le Pathivara Gold pour plus de corps et des arômes floraux et miellés.

Avec leur force et leur profondeur, les puerh se prêtent bien mieux qu'on ne croit aux infusions à froid. S'il ne devait en rester qu'un : Huang Pian ! Pas chères, endurantes, de beaux parfums. Pas surprenant de les retrouver aussi pour les glacés.

Pour finir, deux infusions du Malawi. Entre la Menthe douce, fraîche et tonique, et l'Hibiscus, désaltérant et relaxant, ce petit pays d'Afrique australe nous offre deux plantes bien complémentaires, grandes classiques des boissons d'après midi et ou de fin de journée. À boire sans modération !